Le Paris de Lionel Nicaise, le plus pop des journalistes musicaux

On a redécouvert l’Est de la Rive-droite avec le journaliste spécialisé dans l’univers musical Lionel Nicaise.

Journaliste musical et chanteur-compositeur, Lionel Nicaise a une vie bien remplie. Ce qui ne l’empêche pas de profiter à fond de sa vie de quartier. Rencontre au nord-est de la Seine, pour qu’il nous parle de ses spots parisiens préférés.

Photo credit : @MarvinBonheur

> Parisien ou de passage ?

Je vis à Paris depuis sept ans. J’ai débarqué avec deux sacs de voyage en 2013 pour mon stage de fin d’études dans la musique… Et je ne suis jamais reparti ! J’habite dans le 20e arrondissement, près du 11e, clairement les deux meilleurs quartiers de la ville pour sortir.

> Tu fais quoi dans la vie ?

Je travaille comme journaliste dans le milieu de la musique. Mon quotidien est donc bien rythmé entre les festivals, une centaine de concerts par an, les soirées dont je ne me souviens même plus, les interviews d’artistes, les voyages de presse, etc. Quand je peux souffler un peu à Paris, j’en profite pour faire (encore) de la musique : je chante et compose mes titres au synthé. D’autres fois, le soir, je me fais quelques karaokés sur du Mariah Carey (ah ah).

> La journée parfaite de Lionel Nicaise à Paris c’est ?

Un samedi où je me réveille en forme vers 9 heures, sans sortie la veille. Le matin, je vais voir une expo avec des potes, soit au ​Musée national de l’histoire de l’immigration​ dans le 12e ou à la ​Philharmonie de Paris​ dans le 19e. Ensuite, je déjeune chez ​Arkose​ à côté de chez moi, une salle d’escalade avec un restau qui propose une super carte de plats à base de produits frais. L’aprèm, j’aime traîner dans le quartier de Buzenval, en remontant vers la rue des Orteaux. Plein de boutiques cool ouvrent dans le coin, et il y a la meilleure boulangerie de Paris : ​Le Bricheton​.

En rentrant, je me pose, cuisine, fais un peu de musique et je retrouve des amis à Voltaire pour un apéro. Ça danse pas mal ensuite.

> Le shop où tu pourrais claquer une fortune ?

Difficile d’être raisonnable quand on entre dans le concept-store ​Merci​, situé boulevard Beaumarchais près de Bastille. Un vrai temple du cool avec plein d’objets design et de fringues stylées, à des prix plus ou moins abordables…

Photo credit : @MarvinBonheur

> Si Paris était une personne, ce serait ?

Françoise Hardy. Elle représente tellement une idée de la parisienne des années 60-70, le charme à la française, la période « yéyé » encore très ancrée dans notre culture, un Paris idéalisé… Une icône.

> Quand t’as besoin de suer, faire le vide tu vas où ?

S’il fait beau, direction le ​Bois de Vincennes​ pour chiller dans l’herbe, au bord du lac, avec des amis ou même pour faire une promenade. Pour suer en musique, je conseille les cours de danse chez ​LAX Studio​, métro Philippe Auguste. Parfait pour faire le vide et danser comme Britney Spears à la grande époque.

Photo credit : @MarvinBonheur

> Le lieu qui t’inspire ?


En rentrant de soirée j’aime bien me perdre dans les rues de mon quartier, ou vers Porte de Bagnolet, avec toutes ces lumières qui brillent la nuit et les immeubles qui racontent des histoires poétiques. On découvre parfois des endroits insoupçonnés.

> Ton spot caché pour une date ?


Ça se joue entre deux. J’adore le bar ​Le Floréal​, collé au parc de Belleville, très mignon et typique de Paris. Si la date se passe bien, on peut en plus prolonger en mangeant sur place.

Sinon il y a le ​Moonshiner​ à Bastille, en mode bar clandestin des années 20, c’est littéralement un spot caché. Ça en jette toujours pour un premier rendez-vous.

> Si on te cherche le week-end tu es ?

Probablement entre Buzenval, Charonne et Voltaire en promenade, en train de boire un coup ou à table. J’aime me balader le long de la coulée verte quand il fait bon. Côté bars, si je ne suis pas aux Pères Pop, ça sera soit ​Le Motel​ soit ​La Comète​ près de Bastille et pour le restau à l’italien ​Mio Posto​ rue Keller, ou la Vierge de la Réunion à Buzenval.

Photo credit : @MarvinBonheur

> Le truc que tu trouves le plus fou chez les Parisiens ?

Leur façon de marcher en accéléré dans la rue, de slalomer entre les touristes, comme si notre vie en dépendait. Je suis souvent pressé la semaine, donc j’approuve totalement cette marche de compétition (ah ah).

> Le tips ultime pour quelqu’un qui visite Paris ?

Visiter la ville en compagnie de quelqu’un qui la connaît bien pour sortir des sentiers battus et se perdre dans des quartiers qui vous intriguent, se laisser porter et vivre comme un.e vrai.e parisien.ne. Réserver une chambre chez JO&JOE Nation (2), et se réveiller en plein milieu d’un quartier populaire et branché, tout en ayant le privilège de prendre son apéro sur leur rooftop de 200 m2!


> Ton prochain projet ?

2020 sera l’année où je lance officiellement mon projet musical. Ma vingtaine étant en train de foutre le camp, c’est maintenant ou jamais. Mes titres sont pop, en anglais, avec une bonne influence dance et house des 90s. Tout arrêter et devenir une pop star, ouais, ça me semble pas mal. 


Nos adresses

Le Merci

  • Concept-store
  • Design
  • Habits

Bois de Vincennes

  • Chill
  • Amis
  • Promenade

Le Floréal

  • Typique
  • Belleville
  • Food
Book Nation